La Grue de Langues O’

La grue de Langues O’ et ses symboles :

  • la grue, symbole d’immortalité dans la Chine ancienne ;
  • le serpent, symbole du temps dans la civilisation africaine ;
  • le croissant de lune fait référence à la civilisation arabe ;
  • la palme tenue dans le bec de la grue est symbole de victoire dans la civilisation gréco-romaine.
    Les anciens élèves de l’INALCO ont désormais leur site. Inscrivez-vous, c’est gratuit et vous retrouverez votre cursus et vos diplômes en ligne. Un énorme travail de numérisation des données a été effectué !
    C’est ici : https://alumni.inalco.fr/

Origine du nom de famille « Bouthier »

Étymologie

Boutherin : Porté notamment dans le Doubs, c’est un diminutif de Bouther, nom de personne d’origine germanique (Bothari : bod = messager + hari = armée) rencontré dans le même département. Le nom Bouther peut aussi s’écrire Bouthier (24). Variante : Bouterin (70). Autres diminutifs : Boutherand, Boutheron, Boutheyrand (43).

Source : https://www.geneanet.org/nom-de-famille/BOUTHIER

Souvenirs de Maman (février 2009 et août 2010)

Souvenirs de Maman, Marie, Georgette Jabot.

Les parents de ma grand-mère Persillon ne voulaient pas de mon grand-père. Ma grand-mère a attendu mon grand-père, elle s’est mariée à 35 ans.

Dans la famille d’Hermance, ils étaient tous couturiers.
Tante Fernande était la dernière.
Fernand était marié avec la tante Adèle.
L’oncle Armand Persillon était tailleur et couturier.

Mon grand-père a beaucoup travaillé pour Les Dubosc, puis finalement s’est fait mettre à la porte du Point du Jour (la maison située route du Sen). Ils ont habité au petit Versailles. Puis à Loustalot, puis aux Arebouilles.

Les gens travaillaient toute une journée pour un bol de soupe. (Pleurs…)

En haut de la côte, à Labrit, c’était chez les Persillon, les hôteliers.

À Bordeaux, rue Gautier-Lagardère, on habitait une échoppe double. On a reçu la première bombe allemande… chez les voisins !

15 août 2010

Le grand-père paternel de Georgette avait déjà été marié et il avait 2 enfants : Joseph et Julia.
Maman a habité au 24 rue Basfroi à Paris.
Son père, Edmond Jabot, a terminé sa carrière à la Sureté Nationale.

Jean Nové était le mari de tante Augustine. Ils habitaient rue des Francbourgeois. Georges, mort à la guerre de 14-18, était le premier mari de tante Augustine.

Edmond avait 2 demi-frères
Joseph, marié à Henriette, habitait à Ménimontant.

Les prénoms de mes petits-enfants en japonais, français et leur sens

Publié le 13 juillet 2015

Voici les prénoms de mes petits-enfants en français et leur sens. Ils ont été choisis par leur papa, Shin (慎).

優 Yû : tendre, douce, affectueuse, aimable (fille, née le 7 juillet 2010)

凪 Nagi (prononcer Nagui) : bonace = calme plat de la mer après ou avant une tempête (garçon, né le 12 avril 2012)

巫 Miko : prêtresse de la religion shintô (fille, née le 24 mars 2015)

Et aussi la petite dernière née en 2019 :
相 Aï : ministre qui, à son côté, aide le souverain.