Étymologie du nom de famille BOUTIER / BOUTHIER

Étymologie du nom de famille BOUTIER

Origine : Boutier est un nom de famille issu du nom de personne d’origine germanique «bothari», composé de «bot» qui signifie «messager» et «hari», «armée», ancien surnom de guerrier. Dans le midi, ce nom désigne aussi «tonnelier», surnom de métier.

Trouvé ici : http://www.genealogie.com/nom-de-famille/BOUTIER.html

Les prénoms de mes petits-enfants en japonais, français et leur sens

Publié le 13 juillet 2015

Voici les prénoms de mes petits-enfants en français et leur sens. Ils ont été choisis par leur papa, Shin (慎).

優 Yû : tendre, douce, affectueuse, aimable (fille, 5 ans)
凪 Nagi (prononcer Nagui) : bonace = calme plat de la mer après ou avant une tempête (garçon, 3 ans)
巫 Miko : prêtresse de la religion shintô (fille, 4 mois)

Test de culture générale pour devenir Miss France 2013

Ce quiz a été publié dans le journal Sud-Ouest ici :

http://www.sudouest.fr/2012/11/22/miss-france-auriez-vous-reussi-le-quiz-de-culture-generale-885588-4776.php

À la fin de l’article 2 questions vous sont posées.

Comment jugez-vous ce questionnaire ?

A combien de questions auriez-vous su répondre ?

Enfin, on vous donne les réponses.
Cliquez sur ce lien pour consulter les réponses.

On appréciera ce qu’est la « culture générale » pour les organisateurs.
la « culture générale », qu’est-ce que c’est au fond?

Wikipédia écrit :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_générale

La culture générale désigne les connaissances en tout genre d’un individu, sans spécialisation. Elle fait partie du projet humaniste, trouvant ses origines dans la paideia grecque, traduite par Cicéron sous le terme d’humanitas, puis se mêlant lors de la Renaissance aux arts libéraux, par exemple chez Pic de la Mirandole. Le projet d’une culture générale est intrinsèquement lié à des réflexions à propos de l’humanité, qu’elle soit conçue comme nature humaine ou encore comme dépassement de la nature par la culture (ou « seconde nature »). Durant l’Age Classique, elle forme l’idéal de l’« honnête homme ». La problématique de la culture générale est au cœur de ce que l’on a pu appeler la « crise de l’éducation » (Hannah Arendt – « La crise de la culture »).

Contrôle des connaissances en argot d’Internet

Lu sur Wikipédia qui, une fois de plus m’a permis de développer mon vocabulaire!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_termes_d’argot_Internet

bump
action de faire remonter un sujet dans la liste des sujets d’un forum (voir aussi up).

fake
« factice », « bidon ». En plus de l’anglicisme, le terme connait plusieurs utilisations particulières en informatique.

geek
personne ayant une passion, à laquelle elle consacre beaucoup de temps (informatique, figurines, consoles anciennes, etc.)

hello world
« bonjour le monde » : message typique dont l’affichage à l’écran représente souvent la première tâche à laquelle s’attelle un néophyte lors de ses premiers pas avec un langage informatique. Par extension, le programme écrit pour afficher ce message.

hacker
du verbe to hack (code) (« pondre du code ») : personne qui aime explorer les détails d’un système (souvent informatique) ou d’un programme pour en étendre ses capacités, par opposition à la plupart des utilisateurs, qui préfèrent apprendre le minimum nécessaire.

kick
coupure par un admin de la connexion d’un utilisateur à un serveur interactif (jeu en réseau, chat, etc.)

kikoulol, kikoolol
personne s’exprimant exclusivement en langage SMS (d’après « kikou/kikoo », formule de salutation et lol voir plus bas). Ce terme est péjoratif et suggère l’immaturité de la personne visée.

lol
laughing out loud (« (je) ris à gorge déployée ») ou lots of laughs (« beaucoup de rires ») ; équivalent français : mdr, pour « mort de rire ».

nolife
littéralement : « pas de vie », se dit d’une personne qui investit trop de temps dans une activité au détriment des autres aspects de sa vie.

newbie
abréviation de new boy, nouveau venu, néophyte – signifie « le nouveau », « le bleu » (utilisé généralement avec une connotation péjorative) (antérieur à l’Internet).

noob2,3
débutant ou mauvais (troncation de newbie).

OMG/OMFG, omg/omfg
oh my god (oh mon dieu), oh my fucking god (la même mais en plus expressif, équivaut à « putain »).

owned
(« possédé ») humilié par un plaisantin plus malin ou un joueur plus fort. S’être fait avoir ou encore « je t’ai eu ».

plussoyer, moinsoyer
souscrire ou ne pas souscrire aux propos d’un autre intervenant (verbes créés à partir des abréviations « +1 » et « -1 »).

Pwned, pwnd, etc.
variante de owned en plus fort, cependant ce n’est que le résultat d’une faute de frappe, le o et le p étant deux touches situées l’une à côté de l’autre sur le clavier. Peut aussi parfois être développé en perfect owned ou perfectly owned6.

troll
nom donné aux perturbateurs ou provocateurs sur les forums. Désigne aussi parfois la discussion ainsi perturbée.

up
action de faire remonter un sujet dans la liste des sujets d’un forum (voir aussi « bump »).

woot/w00t
néologisme anglais : interjection d’origine incertaine marquant la satisfaction. Certains lui donnent la signification « we owned the other team » ».

Abréviations

Pour accélérer les échanges au moyen des outils de messagerie instantanée divers mots sont écrits phonétiquement ou sous forme abrégée. De nombreuses abréviations sont des abréviations sténographiques standard ou des abréviations utilisées en langage SMS, mais un certain nombre d’abréviations se sont développées spécifiquement sur internet du fait des communications sous forme de dialogues.

En anglais

Les expressions en anglais sont parfois utilisées dans des conversations en français.
a – e

AFAIK, afaik
as far as I know — « pour autant que je sache »
Cette abréviation connaît plusieurs variantes : AFAICT (as far as I can tell — « pour autant que je puisse dire »), AFAICS (as far as I can see — « de ce que j’en vois »), AFAIU (as far as I understand — « pour ce que j’en comprends »), etc.

afk
away from keyboard (« ne suis plus au clavier, suis absent »).

ASAP, asap
as soon as possible (« dès que possible »).

asl
age, sex and location3
Cette abréviation a pour équivalent français asv (« âge, sexe, ville »).

bbl ou bbl8r, bbs, brb
respectivement be back later (« je reviendrai plus tard »), be back soon (« de retour bientôt ») et be right back (« je reviens tout de suite »).

BTW, btw
by the way (« au fait », « à ce propos »).

CU, cu
see you [later] (« à plus [tard] »)

cul8r9
see you later (« au revoir »).

f – j

FAQ, faq
frequently asked questions (« foire aux questions »).

FWIW, fwiw
for what it’s worth (« pour ce que ça vaut », « ça vaut ce que ça vaut »).

FYI, fyi
for your information (« pour ta gouverne », « à titre d’information »).

GG, gg
good game (de good, bon, et game, jeu ; utilisé pour indiquer qu’une partie était agréable à jouer dans les jeux en réseaux).

GL
good luck (« bonne chance »).

gtfo
get the fuck out – vulgaire – (« dégage ! »).

HF
have fun (« amusez-vous bien »).

IRL, irl
in real life (« dans la vie réelle », par opposition au monde virtuel)9.

IDK, idk
I don’t know (« je ne sais pas »).

IMO/IMHO, imo/imho
in my opinion/in my humble opinion (équivalent français : àmha, « à mon humble avis »).

jk
just kidding (« je plaisante »).

kewl
cool9.

k – o

kk
Okay (« d’accord »).

lmao
laughing my ass off (« (je) ris à ce que le cul m’en tombe ») — voir aussi rofl et roflmao.

l2p
learn to play (« apprend à jouer »).
Cette abréviation est souvent déclinée sous la forme « l2XXX », où XXX est un verbe.

n1
nice one (« joli coup », « pas mal comme coup »).

np ou nop
no problem (« pas de problème »).

ns
nice shot (« beau tir », « joli tir »).

NSFW, nsfw
Not safe for work (à ne pas regarder au travail, souvent caractère pornographique ou déplacé d’un article/site/image à ne pas regarder n’importe où).

O RLY?
Oh, really? (« Oh, vraiment ? », utilisée de manière sarcastique, souvent en réponse à une déclaration évidente, prévisible, ou manifestement fausse)

otoh
on the other hand (« d’un autre côté », « d’autre part »).

p – t

p911
parents 911 (« je pars quelques instants, mes parents arrivent », aussi utilisé dans les MMORPG), 911 étant le numéro d’appel des urgences dans plusieurs pays comme le Canada et les États-Unis3.

p2p
peer to peer (« (de) pair à pair »).

pedobear
ours pédophile.

pm
private message (« message privé »).

Art ascii animé

ROFL, rofl
rolling on the floor laughing (« (je) me roule de rire par terre »)
Se rencontre également sous les formes rotfl, r0fl, etc.

ROFLMAO, roflmao
variante de ROFL : rolling on the floor laughing my ass off (« (je) me roule par terre de rire à en exploser »).

RP
Role Play Tout ce qui concerne le personnage d’un jeu, utilisé dans les jeux de rôles où l’on doit parler comme si on était son personnage.

RTFM, rtfm
read the fucking manual (« lisez le foutu manuel », « regarde dans ce putain de mode d’emploi »).

STFU, stfu
shut the fuck up forme vulgaire de shut up (« tais-toi ! »).

SUP, sup
what’s up (« quoi de neuf ? »). Autre forme : WU.

TMI, tmi
too much information (« trop d’informations », « je ne tenais pas à le savoir »).

tl;dr
too long, didn’t read (« trop long, pas lu » — se dit d’un texte peu engageant).
TTYL, ttyl
talk to you later (« on se rappelle plus tard »).

u – z[modifier]

WOW, wow
World of Warcraft (MMORPG).

WTF, wtf
what/who the fuck3? (« c’est quoi ce bordel ? ») ; l’expression peut être tout aussi bien non verbale (WTF ?) que verbale (WTF did he say ?).

En français

Certaines des abréviations anglaises présentées plus haut sont couramment utilisées au sein de conversations en français. La liste suivante ne contient pas les émoticônes et les termes issus du langage SMS.

** ou * *
l’encadrement par les astérisques est utilisé pour décrire une action (d’après IRC).

+1, -1
« +1 personne à le penser » ⇔ « je pense la même chose » ⇔ « je suis d’accord » : souscrire ou ne pas souscrire aux propos de l’intervenant précédent (existe sous de nombreuses variantes destinées à renforcer le sentiment d’accord ou de désaccord : +1000, etc.).

/me
« moi » (d’après la commande « /me » qui permet sous IRC d’afficher son pseudonyme).

asv.
« age / sexe / ville ? », invitation à se présenter.

cb
« combien »

cmb
« comme ma bite ».(cette dernière étant souvent utilisée après un adjectif décrivant une taille, généralement grande).

ctb
« comme ta bite » (Se rencontre souvent après un adjectif décrivant une taille, le plus souvent petite).

dsl
« désolé ».

DTC, dct
« dans ton cul ».[réf. nécessaire]

osef, oseb et autres variantes
« on s’en fout », « on s’en branle », etc.

MÀJ, màj
« mise à jour ».

mdr
« mort de rire »(traduction de lol). (On commence aussi à trouver des apparitions comme rdm (mdr en verlan), ou mdl (mort de lol, et sa variante verlan ldm), ou ptdr (pété de rire), xpdr (explosé de rire)… et autres variantes.)

pk, pq, pkoi
« pourquoi ».

pv
« en privé », « message privé ».

re
« rebonjour ».

stp
« s’il te plait ».

tfk
« tu fais quoi ? ».

talc
« topic à la con. »

tmtc
« toi même tu sais ».

tkt
« ‘t’inquiète’ » ⇔ « ne t’inquiète pas. »

VDM, vdm
« vie de merde » (d’après le site viedemerde. fr ).

Sain et sauf suite aux séismes et au tsunami du 11 mars 2011 au Japon

Pour ceux qui s’inquiètent de ma santé suite au séisme et au tsunami du 11 mars 2011, je suis sain et sauf. Je n’ai pas de nouvelles de mes enfants pour le moment.
Mise à jour du 11 mars, 19h (h. fr.) : enfants sains et saufs.

Consultez les derniers articles sur le sujet à http://france-japon.net . Des informations importantes pour la communauté y sont publiées.

1984 de George Orwell, lu en… 1984

Redécouvert récemment avec grand plaisir le Novlangue dans Wikipédia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Novlangue
J’avais lu 1984 en anglais justement cette année-là.

Extrait de Wikipédia :
Le novlangue est utilisé dans la trame même du récit, mais il fait aussi l’objet d’un bref développement analytique à la fin du roman, dans une annexe fictive intitulée The Principles of Newspeak.

Langue officielle d’Oceania, le novlangue fut créé pour satisfaire les besoins idéologiques de l’Ingsoc (pour English Socialism) : il doit favoriser la parole officielle et empêcher l’expression de pensées hétérodoxes ou critiques. En 1984, l’usage du novlangue n’était pas encore très répandu et il n’était alors maîtrisé à l’oral et à l’écrit que par des spécialistes ; mais il est destiné à remplacer totalement le Oldspeak (ou anglais standard), un objectif fixé pour les années 2050. Son usage se répand constamment ; les membres du parti tendent de plus en plus à utiliser le vocabulaire et la grammaire novlangues.

Selon l’auteur de l’annexe, le novlangue utilisé en 1984 repose sur les neuvième et dixième éditions du Newspeak Dictionary, « des éditions provisoires et qui contiennent encore beaucoup trop de mots inutiles et de constructions archaïques destinées à être supprimées ultérieurement. », ce qu’a réalisé la 11e édition.

Un livre à lire et relire et qui restera toujours d’actualité!