Refus d’allumer ses phares de voiture et refus du vaccin anti-covid-19

Traduction rapide :
Je n’allume pas mes phares parce que
1. Je ne suis pas un mouton
2. Je refuse de vivre dans la peur
3. Je vois très bien
4. Je respecte votre choix d’utiliser vos phares, donc respectez mon choix de ne pas le faire
5. Si les autres conducteurs ne me voient pas, c’est leur problème
6. C’est peut-être une loi mais elle est injuste et enfreint mes droits constitutionnels
7. J’ai un certificat médical d’exemption et vous n’êtes pas autorisé à me questionner à ce sujet
8. Je suis membre du comité de la liberté de conduire dans le noir
Toute ressemblance avec ce que disent les antivax serait purement fortuite.

Quand je porte un masque en public…

Quand je porte un masque en public et surtout dans les magasins…

  • Je veux que vous sachiez que je suis assez éduqué pour savoir que je pourrais être asymptomatique et vous donner encore le virus.
  • Non, je ne « vis pas dans la peur » du virus ; je veux juste faire partie de la solution, pas du problème.
  • Je n’ai pas l’impression que le « gouvernement me contrôle ». J’ai l’impression d’être un adulte contribuant à la sécurité dans notre société et je veux apprendre aux autres la même chose.
  • Si nous pouvions tous vivre avec la considération des autres à l’esprit, le monde entier serait un bien meilleur endroit.
  • Porter un masque ne me rend pas faible, effrayé, bête ou même « contrôlé ». Ça me rend attentionné.
  • Quand vous pensez à votre apparence, à votre inconfort, ou à l’opinion qu’ont les autres de vous, imaginez un proche – un enfant, un père, une mère, un grand-parent, une tante, un oncle ou même un étranger – placé sous un respirateur, seul sans vous ni aucun membre de la famille qui soit autorisé à son chevet.
  • Demandez-vous si vous auriez pu les aider un peu en portant un masque.

    Et voici la version traduite en anglais par mon ami Bob Hoff !

When I wear a mask in public and especially in stores…..

  • I want you to know that I am educated enough to know that I could be asymptomatic and still give you the virus.
  • No, I don’t  » live in fear  » of the virus; I just want to be part of the solution not the problem.
  • I don’t feel like the  » government is controlling me « . I feel like an adult contributing to safety in our society and I want to teach others the same thing.
  • If we could all live with the consideration of others in mind, the whole world would be a much better place.
  • Wearing a mask doesn’t make me weak, scared, stupid or even « ² »² controlled « . Makes me considerate.
  • When you think about your appearance, discomfort, or the opinion others have of you, imagine a loved one – a child, a father, a mother, a grandparent, an aunt, an uncle or even a stranger – placed under a respirator, alone without you or any family member allowed at his bedside.
  • Ask yourself if you could have helped them out a bit by wearing a mask.

La Grue de Langues O’

La grue de Langues O’ et ses symboles :

  • la grue, symbole d’immortalité dans la Chine ancienne ;
  • le serpent, symbole du temps dans la civilisation africaine ;
  • le croissant de lune fait référence à la civilisation arabe ;
  • la palme tenue dans le bec de la grue est symbole de victoire dans la civilisation gréco-romaine.
    Les anciens élèves de l’INALCO ont désormais leur site. Inscrivez-vous, c’est gratuit et vous retrouverez votre cursus et vos diplômes en ligne. Un énorme travail de numérisation des données a été effectué !
    C’est ici : https://alumni.inalco.fr/

Origine du nom de famille « Bouthier »

Étymologie

Boutherin : Porté notamment dans le Doubs, c’est un diminutif de Bouther, nom de personne d’origine germanique (Bothari : bod = messager + hari = armée) rencontré dans le même département. Le nom Bouther peut aussi s’écrire Bouthier (24). Variante : Bouterin (70). Autres diminutifs : Boutherand, Boutheron, Boutheyrand (43).

Source : https://www.geneanet.org/nom-de-famille/BOUTHIER