Quand je porte un masque en public…

Quand je porte un masque en public et surtout dans les magasins…

  • Je veux que vous sachiez que je suis assez éduqué pour savoir que je pourrais être asymptomatique et vous donner encore le virus.
  • Non, je ne « vis pas dans la peur » du virus ; je veux juste faire partie de la solution, pas du problème.
  • Je n’ai pas l’impression que le « gouvernement me contrôle ». J’ai l’impression d’être un adulte contribuant à la sécurité dans notre société et je veux apprendre aux autres la même chose.
  • Si nous pouvions tous vivre avec la considération des autres à l’esprit, le monde entier serait un bien meilleur endroit.
  • Porter un masque ne me rend pas faible, effrayé, bête ou même « contrôlé ». Ça me rend attentionné.
  • Quand vous pensez à votre apparence, à votre inconfort, ou à l’opinion qu’ont les autres de vous, imaginez un proche – un enfant, un père, une mère, un grand-parent, une tante, un oncle ou même un étranger – placé sous un respirateur, seul sans vous ni aucun membre de la famille qui soit autorisé à son chevet.
  • Demandez-vous si vous auriez pu les aider un peu en portant un masque.

    Et voici la version traduite en anglais par mon ami Bob Hoff !

When I wear a mask in public and especially in stores…..

  • I want you to know that I am educated enough to know that I could be asymptomatic and still give you the virus.
  • No, I don’t  » live in fear  » of the virus; I just want to be part of the solution not the problem.
  • I don’t feel like the  » government is controlling me « . I feel like an adult contributing to safety in our society and I want to teach others the same thing.
  • If we could all live with the consideration of others in mind, the whole world would be a much better place.
  • Wearing a mask doesn’t make me weak, scared, stupid or even ′′ controlled « . Makes me considerate.
  • When you think about your appearance, discomfort, or the opinion others have of you, imagine a loved one – a child, a father, a mother, a grandparent, an aunt, an uncle or even a stranger – placed under a respirator, alone without you or any family member allowed at his bedside.
  • Ask yourself if you could have helped them out a bit by wearing a mask.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *